Les coin-coins

Les coin-coins

Colette est fan des oiseaux. Pas un jour se passe sans qu’elle parle d’eux.

Les coin-coins par-ci… Les coin-coins par-là…

Elle sait pourtant dire oiseaux, poule, canard… mais c’est coin-coin qui l’emporte !

coin coins spicalili 1

Quand j’ai vu le tissu de Madame Mo chez Lil Weasel, j’ai su (cru en fait) qu’il lui plairait.

Je me suis posée la question de le coudre maintenant, en automne ou d’attendre le printemps. Et puis s’harmonisant bien avec son manteau, je l’ai taillé en couvre-chef (ce mot a sans aucun doute était inventé pour Colette !!!).

L’intérieur est coupé dans la cotonnade Rose Colette déjà utilisée ICI. Et la triplure est en polaire, une couverture achetée trois francs six sous chez le suédois.

coin coins spicalili 2

Alors c’est certain, le tissu plaît à Colette. Mais elle ne veut pas qu’on lui mette sur la tête.

Vous comprenez, la demoiselle ne peut plus être libre de ses mouvements. Une wild baby girl doit être apprivoisée en douceur…

coin coins spicalili 3

En parlant d’animal sauvage, Bobine reste impassible devant les oiseaux. Vous avez déjà croisé un chat qui a peur des souris vous ?! C’est la première fois que ça m’arrive, pourtant j’en ai eu des chats dans ma vie !!!

coin coins spicalili 4

Techniquement parlant, le patron du chapeau est tiré d’un vieil Ottobre. Un peu trop couvrant sur le devant à mon goût.

Sinon, vivement demain, je vais au Salon CSF !!! Youhouhou !!!

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *